Rapport d’activité - Rapport financier

 

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2017

     

En 2017, la Fondation des Aveugles de Guerre a poursuivi l’atteinte de ses objectifs, notamment dans les domaines de la recherche médicale ophtalmologique et de l’amélioration des conditions de vie des aveugles et mal-voyants. De même, elle a apporté son concours financier à des initiatives propres à soutenir des institutions méritantes dans l’accueil, l’accompagnement, la réinsertion et les soins apportés aux aveugles. Elle a aussi pris en compte directement le soutien des aveugles de guerre et de leurs conjoints, conformément aux objectifs définis dans ses statuts.

Membre du Comité d’Entente des Grands Invalides de Guerre, association loi 1901 déclarée en préfecture, elle a participé activement aux travaux de ce dernier, notamment pour la défense des droits des PMI-VG et la mise en place des structures du comité.

 

GOUVERNANCE

Deux conseils d’administration ont eu lieu en 2017, les 17 mai et 21 novembre 2017.

Dans sa séance du 17 mai 2017, le conseil d’administration a :

  • procédé au renouvellement du collège des personnalités qualifiées nommées pour une durée de 4 ans et renouvelées par moitié tous les deux ans.

En 2017, les membres sortants sont : Paulette Carré, Christian de Beaumont, Hervé Offret.

Les administrateurs sortant étant candidats à leur renouvellement, le CA a reconduit leur mandat pour 4 ans à l’unanimité.

  • reconduit le bureau à l’unanimité des voix, les titulaires des postes du bureau ayant tous renouvelé leur candidature. Aucune candidature supplémentaire n’avait été enregistrée.

Président              : Pierre TRICOT

Vice-Présidente    : Paulette CARRE

Trésorier               : Jean-Noël LAVIGNE

Secrétaire             : Richard PERNOD

  • renouvelé le mandat du commissaire aux comptes (Cabinet ADD Equation).

Pierre Tricot a rappelé qu’après  6 années d’exercice, le mandat du cabinet ADD Equation vient à expiration. Il propose au conseil de reconduire ce cabinet pour assurer la mission de commissaire aux comptes pour les 6 prochaines années.

Mis aux voix, le renouvellement du mandat du Cabinet ADD EQUATION est adopté à l’unanimité.

M. Jean-Patrick Fortlacroix, commissaire aux comptes présent lors de la séance, précise que, conformément aux dispositions légales, le même commissaire aux comptes ne peut exercer une mission auprès d’un organisme plus de 6 années consécutives. La mission auprès de la Fondation sera donc assurée au titre d’ADD EQUATION par M. Julien Teyssendié.

 

Dans sa séance du 21 novembre 2017, le conseil d’administration a :

  • acté l’augmentation de la bourse de recherche en 2018 qui passe de 25 000 euros à 30 000 euros.
  • voté le projet de budget 2018 pour un montant de 286 000 euros.

 

ACTIONS DE LA FONDATION

Promouvoir ou aider la recherche fondamentale en ophtalmologie, la recherche appliquée à la cécité, les travaux de thèses d’université liées aux aveugles et toute action visant à améliorer l’autonomie des aveugles.

Bourse de recherche 2016-2017 (12 500 euros versés en 2017)

Cette bourse, attribuée en 2016 au docteur Antoine Rousseau, avait pour objectif de recherche le traitement des kératites herpétiques sévères par ARN interférents. Ces travaux ont été temporairement suspendus au profit d’une thérapeutique innovante des infections herpétiques qui pourraient ouvrir la voie d’une stratégie vaccinale.

Bourse de recherche 2017-2018 (25 000 euros dont 12 500 euros en 2017)

Le docteur Damien Guindolet, lauréat de la bourse 2017-2018, va partir étudier pendant 2 années à la Shepens Eye Research Institute à Boston, sous la direction du professeur Pablo Argueso en collaboration avec la Fondation Ophtalmologique Rothschild de Paris, dont le directeur de projet est le professeur Éric Gabison.

Son travail sur la cornée a été retenu par le comité scientifique parmi les 5 demandes de bourses présentées.

Le but de la recherche est d’identifier et de développer de nouveaux traitements pour favoriser la survie et la multiplication des cellules souches. La glycolisation (ajout de sucres) de la molécule EMPRUN sera particulièrement étudiée car cette molécule, arrivée à la surface de la cellule, est à la fois responsable de la fonte de la cornée quand celle-ci ne cicatrise pas et a contrario responsable du maintien du caractère souche de la cellule. Or, l’organisation de l’ajout de sucre de cette molécule jouerait un rôle sur son comportement. En agissant sur cette organisation, l’équipe espère obtenir un maintien ou une multiplication des cellules souches.

Bourse de recherche 2018-2019

Le conseil d’administration a reconduit la bourse pour l’année 2018-2019 pour un montant de 30 000 euros (+ 20% par rapport au montant de la bourse précédente).

L’appel à candidature a été lancé en octobre 2017 par le Président du comité scientifique. La date limite de dépôt des dossiers a été fixée au 6 avril 2018.

 

Soutien à des institutions méritantes dans l’accueil, l’accompagnement, la réinsertion et les soins apportés aux aveugles.

  • Éducation d’un chien guide d’aveugle (17 500 euros)

Pour la deuxième année consécutive, la Fondation a participé au financement de l’éducation d’un chien guide, assurée par l’Ecole des Chiens guides de Toulouse. Ce choix est essentiellement déterminé par la qualité des travaux de formation de l’Ecole de Toulouse qui est en pleine expansion et qui aujourd’hui est l’Ecole par excellence du grand Sud, de la Nouvelle-Aquitaine à l’Occitanie.

  • Subvention accordée à ERDR LAB (24 000 euros)

La Fondation a décidé de soutenir l’association European Digital Reading Laboratory
(EDR Lab), dont les travaux favorisent le déploiement européen de technologies de publication numérique flexibles et ouvertes.

Les études auxquelles la Fondation souhaite participer ont pour objectif d’augmenter massivement le nombre de livres nativement accessibles aux aveugles et malvoyants.

Aujourd’hui, on constate que les personnes aveugles, malvoyantes, ou dyslexiques ne disposent que de 6 à 7 % (soit seulement 3 à 5000 titres) des ouvrages publiés annuellement et adaptés par des associations spécialisées pour les rendre exploitable par les personnes atteintes de ces handicaps.

Ces travaux permettraient à des aveugles et mal-voyants de lire un livre numérique facilement, comme le fait n’importe quel voyant avec un livre papier.

Un livre numérique accessible est en effet un livre numérique qui permet :

  • un affichage en gros caractère, avec une gestion fine des contrastes, couleur de fond, etc… ;
  • la description détaillée des images ;
  • l’accès à une version audio, en voix humaine ou en voix de synthèse ;
  • la restitution du texte vers un terminal « braille numérique » ;
  • la navigation structurée au sein de l’œuvre.

Sans rentrer dans le détail, on peut dire que les lecteurs empêchés de lire aujourd’hui du fait d’un handicap visuel souffrent de ce que les anglo-saxons appellent une pénurie de livres numériques accessibles (« book famine ») tant sur le marché commercial que dans les réseaux associatifs. Cela concerne en particulier les ouvrages éducatifs, primordiaux pour garantir l’accès de cette population à la connaissance et à l’emploi.

C’est pourquoi la Fondation s’est investie dans ces travaux, importants pour l’avenir des jeunes aveugles, et en souvenir de l’Union des Aveugles de Guerre qui avait créé dans les années 1940 le Livre Parlé pour les aveugles de France, puis du monde francophone.

  • Soutien au Triathlon en duo de Versailles organisé par l’AVH (1000 euros)

Cette année encore, la Fondation a apporté son soutien à l’organisation de cette manifestation qui, tous les deux ans, rassemble dans les jardins du château de Versailles une cinquantaine de binômes aveugles ou mal-voyants et leurs guides sur des épreuves sportives, canoë, tandem et course à pied.

 

Apporter aide et assistance aux aveugles, militaires ou civils, ayant perdu la vue du fait de conflits passés ou futurs, d’attentats ou de missions assurées pour le compte de l’Etat, en France ou à l’étranger, ainsi qu’à leurs familles.

Allocation décès aux conjoints survivants (6 250 euros)

5 allocations ont été versées aux conjoints survivants en 2017.

Actions sociales directes (3 120 euros)

La Fondation a pris en charge l’achat et l’envoi des colis de Noël 2017 aux veuves d’aveugles de guerre. Cette opération permet de maintenir un lien avec les veuves et de leur manifester notre reconnaissance et notre affection. Ces colis de Noël ont été très appréciés et les petits mots de remerciements étaient quelquefois accompagnés par des dons qui témoignent de la fidélité des veuves.  

Retrouvailles 2017 des aveugles de Guerre (2 744 euros)

Comme chaque année, les aveugles de guerre et leurs conjoints se retrouvent pour passer ensemble des journées de « retrouvailles » afin de pouvoir échanger et de participer à des activités culturelles. Cette année, ces journées se sont déroulées du lundi 11 septembre au jeudi 14 septembre 2017 au Coudon, domaine des Gueules Cassées, à la Valette du Var.

Le 12 septembre, une ballade nautique a permis à tous de découvrir  la rade. Puis après une promenade en petit train dans la ville de Toulon, un déjeuner dans un restaurant du port et une visite d’un moulin à huile d’olive et dégustation ont clos cette journée découverte. Le 13 septembre, après la messe à la mémoire des camarades, veuves et épouses décédés à la chapelle du Coudon, les participants à ces retrouvailles ont assisté à un dépôt de gerbe au monument aux morts des Gueules Cassées. Puis, un apéritif et le déjeuner des Retrouvailles leur a été servi. Dans l’après-midi, un déplacement vers le Mont-Faron a permis à chacun de « contempler » le panorama du littoral varois et de parcourir le mémorial du débarquement de Provence inauguré en 2017.

Aide sociale aux familles (1 500 euros)

La Fondation a accordé une aide de 1500 euros à un enfant d’un aveugle de guerre pour lui permettre de réaliser un stage linguistique de septembre à novembre 2017.

Participations aux activités du Comité d’entente des Grands Invalides de Guerre (CEGIG) -(20 000 euros)

Membre à part entière du Comité d’Entente des grands Invalides de Guerre, la Fondation participe activement aux travaux de ce comité qui revêt une grande importance pour les mutilés de guerre. Le comité, qui fonctionnait depuis sa création en 1937 sous la forme d’un collectif d’associations, s’est constitué en association loi 1901 le 16 septembre 2017.  Son président et le secrétaire siègent au CA du comité. Le secrétaire en est le trésorier.

En 2017, la Fondation a contribué financièrement aux actions menées par le comité. Versement de 20 000 euros consacrés à la réalisation d’un outil informatique permettant d’annoter le code PMI-VG,  refondu en collaboration étroite entre l’administration et le
CE-GIG et entré en vigueur le 1er janvier 2017.

Adhésion à la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes (C.F.P.S.A.A) – (418 euros)

Succédant à l’union des Aveugles de Guerre, la Fondation a adhéré en 2016 à la CFPSAA afin de partager son savoir et son expérience dans l’aide apportée aux aveugles et déficients visuels.

La cotisation annuelle est calculée sur la base des 0,5% des charges de l’année N-2,
soit 418 euros pour 2017.

Adhésion à la Banque Française des Yeux (60 euros)

La Banque française des yeux a vu le jour avec l’Union des Aveugles de Guerre qui a fait partie de ses créateurs.

Il est donc apparu logique au conseil d’administration de poursuivre le partenariat avec la Banque Française des Yeux qui œuvre principalement dans l’amélioration des conditions de vie des aveugles et notamment dans les soins ophtalmologiques.

Cette dernière, dans sa délibération du 23 juin 2017, a accepté d’intégrer la Fondation des Aveugles de Guerre dans son CA, en la personne de son Président.

Le montant versé correspond à la cotisation 2017.

SUPPORTS DE COMMUNICATION

Site Internet

Le site a été revu et adapté pour être encore plus accessible et permettre une navigation plus aisée pour les aveugles et mal-voyants.

Par l’intermédiaire du site, la Fondation est régulièrement contactée pour des demandes de renseignements concernant des aveugles de guerre ou l’histoire de l’UAG.

Le site permet aussi des dons en ligne.

Lettres de liaison 

Cette lettre adressée aux aveugles de guerre, aux veuves, ainsi qu’aux enfants et amis des aveugles de guerre qui ont exprimé leur souhait de la recevoir, est destinée à maintenir un lien d’amitié et de solidarité. Elle permet notamment la publication des avis de décès, mais aussi des événements plus heureux ! Des articles donnent des informations sur des points pouvant concerner les aveugles en général et les titulaires d’une pension au titre du code des PMI-VG.

3 envois ont été réalisés en 2017 (Janvier, juin et octobre). La lettre est également publiée sur le site Internet.

De même, deux lettres ont été envoyées par mail aux donateurs.

PARTENARIAT AVEC « LES GUEULES CASSEES »

Le soutien apporté par les Gueules Cassées aux actions sociales de la Fondation a été sensiblement renforcé pour l’année 2017. Cette progression substantielle est due à une augmentation exceptionnelle des dividendes versés par la Française des Jeux à ses actionnaires en 2016. Nous adressons nos sincères remerciements au conseil d’administration de l’UBFT pour cette marque de solidarité.

Les dons adressés à la Fondation témoignent de la fidélité des donateurs à l’histoire des aveugles de guerre et de leur attachement aux œuvres menées en leur nom. Que tous ces amis de la Fondation reçoivent l’expression de la profonde gratitude de ses administrateurs.

 

L’année 2017 a vu la consolidation des activités de la Fondation. Désormais seule à assumer l’héritage transmis par l’Union des Aveugles de Guerre, elle doit maintenant développer ses actions en faveur des aveugles et mal-voyants, notamment en se faisant mieux connaître, mais aussi en nouant des partenariats. Elle se doit ainsi de relever le défi lancé par les Aveugles de Guerre qui, durant plus de 90 ans, ont montré leur pugnacité à défendre les droits des plus grands mutilés, mais aussi à rendre plus agréable la vie des aveugles en développant des activités propres à les rendre autonome pour vivre pleinement.

Ce sont ses objectifs qui doivent être son fil rouge dans l’action.

Richard PERNOD

Secrétaire du conseil de la Fondation

 

*  *  *

 

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2016

     

En 2016, la Fondation des Aveugles de Guerre a réalisé des actions correspondant à ses objectifs, notamment dans les domaines de la recherche médicale ophtalmologique et de l’amélioration des conditions de vie des aveugles et mal-voyants. Elle a aussi apporté son concours financier à des initiatives propres à soutenir des institutions méritantes dans l’accueil, l’accompagnement, la réinsertion et les soins apportés aux aveugles. Enfin, elle a pris en compte directement le soutien des aveugles de guerre et de leurs conjoints, en conformité avec ses objectifs concernant la suppléance de l’Union des Aveugles de Guerre dissoute. Elle a mis en place toutes les structures qui lui permettent d’agir en fonction de ses objectifs et de soutenir notamment les aveugles de guerre et leurs veuves.

GOUVERNANCE

Deux conseils d’administration ont eu lieu en 2016, les 19 mai et 17 novembre 2016.

Dans sa séance du 19 mai 2016, le conseil d’administration a :

  • reconduit le bureau à l’unanimité des voix, les titulaires des postes du bureau ayant tous renouvelé leur candidature. Aucune candidature supplémentaire n’avait été enregistrée.

Président              : Pierre TRICOT

Vice-Présidente   : Paulette CARRE

Trésorier               : Jean-Noël LAVIGNE

Secrétaire             : Richard PERNOD

  • approuvé à l’unanimité la reconduction pour 2 ans du comité scientifique composé des professeurs Antoine LABBE, Marc LABETOULLE, Hervé OFFRET et Jean-Paul RENARD. Il a en outre reconduit dans ses fonctions de président le professeur Hervé OFFRET.

Il a par ailleurs acté que le professeur Jean-Paul RENARD continue à exercer son mandat de commissaire du gouvernement en application de sa lettre de nomination de 2012.

  • accepté le legs de Mme Marie ESCOFFIER d’un montant de 83 600 euros.
  • adopté à l’unanimité la convention établie entre la Fondation et l’Union des Blessés de la Face et de la Tête (UBFT) pour l’utilisation des locaux 20 rue d’Aguesseau, 75008 PARIS.

Dans sa séance du 17 novembre 2016, le conseil d’administration a :

  • acté la dissolution de la section Toulouse/Grand-sud-ouest de l’Union des Aveugles de Guerre, suite à la délibération de son assemblée générale du 18 octobre et accepté la dévolution des actifs nets de cette section, soit environ 14 000 €.
  • décidé que l’opération « Etrennes des veuves d’aveugle de guerre» serait reconduite en 2017.
  • confirmé que la Fondation pourrait à l’avenir financer des travaux de recherche en histoire sous la forme de bourses attribuées à des chercheurs en histoire, sous réserve que ces travaux soient fructueux et débouchent sur des publications de qualité, les statuts de la Fondation ne s’y opposant pas.

ACTIONS DE LA FONDATION

Promouvoir ou aider la recherche fondamentale en ophtalmologie, la recherche appliquée à la cécité, les travaux de thèses d’université liées aux aveugles et toute action visant à améliorer l’autonomie des aveugles.

1 - Bourse de recherche 2016-2017 (25 000 euros dont 12 500 euros en 2016)

Sur les six projets reçus, trois concernant la recherche clinique et les trois autres la recherche fondamentale, le comité scientifique a retenu 2 projets se détachant par leur innovation, leur promesse de publication et leur intérêt thérapeutique.

Sur proposition du comité scientifique, le conseil d’administration a retenu le projet du Docteur Antoine ROUSSEAU qui concerne le traitement de l’Herpès de la cornée. Le lauréat est venu présenter son projet de recherche devant les administrateurs et les membres du comité scientifique lors de la séance du conseil du mois de novembre. Un premier chèque d’un montant de 12 500 euros lui a été remis par le Président de  la Fondation.

2 - Bourse de recherche 2017-2018

Le conseil d’administration a reconduit la bourse pour l’année 2017-2018 pour un montant de 25 000 euros.

L’appel à candidature a été lancé en octobre 2016. La date limite de dépôt des dossiers a été fixée au 14 avril 2017.

Soutien à des institutions méritantes dans l’accueil, l’accompagnement, la réinsertion et les soins apportés aux aveugles.

1 - Éducation d’un chien guide d’aveugle (17 500 euros)

La Fondation a participé au financement de l’éducation d’un chien guide, assurée par l’Ecole des Chiens guides de Toulouse. La remise de ce chien se fera officiellement le 27 avril  2017 à Toulouse.

2 - Financement d’un box de consultation ophtalmologique à l’HIA de Bégin (75 000 euros)

Le financement du box de consultation ophtalmologique, décidé fin 2015, s’est concrétisé en juin 2016, après le transfert du service ophtalmologique de l’HIA du Val-de-Grâce vers l’HIA Bégin à Saint-Mandé.

L’inauguration officielle a eu lieu le 16 novembre 2016.

Par ce don, la Fondation des aveugles de guerre a souhaité, à l'occasion de la réouverture d’un service d'ophtalmologie au sein de I'HIA Bégin, manifester la reconnaissance à une institution où nombre d’aveugles de guerre ont reçu les premiers soins. Elle contribuera ainsi à conforter la grande qualité de la prise en charge proposée par les personnels de ce service.

Apporter aide et assistance aux aveugles, militaires ou civils, ayant perdu la vue du fait de conflits passés ou futurs, d’attentats ou de missions assurées pour le compte de l’Etat, en France ou à l’étranger, ainsi qu’à leurs familles.

1 - Dossiers de demande de pension de conjoint survivant 

Le secrétariat de la Fondation apporte son concours à la constitution et au suivi des dossiers adressés par les conjoints survivants à la sous-direction des pensions.

Un appui particulier a été apporté à 4 veuves pour leur demande d’attribution de la majoration spéciale suite à la modification, le 1er juillet 2016, des conditions d’attribution de cette majoration de pension.

2 - Allocation décès aux conjoints survivants (5 000 euros)

5 allocations d’un montant de 1 000 euros versées en 2016.

3 - Actions sociales directes (3 621 euros)

La Fondation a pris en charge l’achat et l’envoi des colis de Noël 2016 aux 102 veuves d’aveugles de guerre. Cette opération permet de maintenir un lien avec les veuves et de leur manifester notre reconnaissance et notre affection. Ces colis de Noël ont été très appréciés et les petits mots de remerciements étaient quelquefois accompagnés par des dons qui témoignent de la fidélité des veuves.  

4 - Retrouvailles 2016 des aveugles de Guerre (6 000 euros)

Comme chaque année, les aveugles de guerre et leurs conjoints se retrouvent pour passer ensemble des journées de « retrouvailles » afin de pouvoir échanger et de participer à des activités culturelles.

Cette année, ces journées se sont déroulées les 27, 28 et 29 septembre à Paris, avec notamment au programme une croisière sur la Marne. Une quarantaine de participants a assisté à la messe célébrée en l’église Saint-Augustin à la mémoire des camarades, épouses et veuves décédés avant de se retrouver pour un déjeuner convivial dans les salons du Cercle des Armées.

Le séjour des veuves et le repas de clôture ont été pris en charge par la Fondation.

5 - Participations aux activités du Comité d’entente des grands invalides de guerre (CEGIG)
(15 000 euros)

La Fondation fait partie du Comité d’entente des grands invalides de guerre. A ce titre, outre les 5 réunions annuelles, le président de la Fondation a participé à plus de 40 réunions du groupe de travail créé par le comité  pour suivre les travaux engagés par l’administration pour la refonte du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre.

La Fondation participe financièrement aux frais qui correspondent aux honoraires de l’avocat conseil et du secrétariat. La contribution est fixée pour 2016 à 15 000 € pour 5 des 6 membres du Comité d’Entente, l’Union des Blessés de la Face et de la Tête prenant le reste à sa charge.

6 - Adhésion à la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes (C.F.P.S.A.A)  (418 euros)

Succédant à l’Union des Aveugles de Guerre, la Fondation a adhéré au début de l’année à la CFPSAA afin de partager son savoir et son expérience dans l’aide apportée aux aveugles et déficients visuels.

Pour faire suite à la déclaration de la maire de Paris d’augmenter le nombre de rues portant le nom d’un personnage féminin illustre, la Fondation a proposé à la CFPSAA de présenter la candidature de Mademoiselle Guilly d’HERBEMONT, qui a inventé la canne blanche, avec la participation de  l’UAG, en 1932.

La cotisation annuelle est calculée sur la base des 0,5% des charges de l’année N-2, soit 418 euros pour 2016.

SUPPORTS DE COMMUNICATION

Site Internet

Mis en ligne début 2014, le site de la Fondation apporte aujourd’hui de nombreuses informations pouvant intéresser un donateur, mais aussi, dans le cadre de la bourse attribuée aux chercheurs, tous les éléments pour constituer les dossiers de candidature. Il permet aussi aux anciens membres de l’Union des Aveugles de Guerre ayant accès à internet de retrouver des informations pratiques les concernant.

Le site a été revu et adapté pour être encore plus accessible et permettre une navigation plus aisée pour les aveugles et mal-voyants.

Par l’intermédiaire du site, la Fondation est régulièrement contactée pour des demandes de renseignements concernant des aveugles de guerre ou l’histoire de l’UAG.

Le site permet aussi des dons en ligne.

Lettres d’information

Une lettre d’information existe pour les donateurs à raison de deux par an.

Il a été décidé de réaliser une lettre de liaison pour les aveugles de guerre et leurs conjoints veufs, dénommée « Le Lien INFO des Aveugles de Guerre » dont le premier exemplaire a été diffusé fin janvier 2016. Une deuxième lettre a été diffusée en juillet 2016.

La Fondation a reçu depuis le début de l’année 2016 la contribution que versait  l’Union des Blessés de la Face et de la Tête  à l’Union des Aveugles de Guerre en tant qu’association membre du Comité d’entente des grands invalides de guerre. Les administrateurs de la Fondation assurent leurs camarades des « Gueules Cassées » de leur profonde reconnaissance pour l’amitié et la solidarité manifestées à l’égard de l’UAG tout au long de leur histoire commune  et qui se poursuit avec la pérennisation de ce soutien.

* * * * * *

L’année 2016 a été pour la Fondation une année de mise en route et d’adaptation. Désormais seule à assumer l’héritage transmis par l’Union des Aveugles de Guerre, elle a mis sur les rails les moyens qui doivent lui permettre de remplir sa noble mission, et ainsi, au fil du temps, de devenir la digne héritière de son aînée.

Elle se doit de continuer dans le sillon tracé par ces aveugles de guerre qui, à force de ténacité, d’imagination et d’envie de vivre pleinement malgré le handicap, ont su recréer un environnement propre à leur rendre une certaine autonomie et la possibilité de vivre pleinement.

Richard PERNOD

Secrétaire du conseil de la Fondation

*  *  *

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2015

Courant 2015, la Fondation des Aveugles de Guerre a mené des actions conformes à ses objectifs, notamment dans les domaines de la recherche médicale ophtalmologique et de l’amélioration des conditions de vie des aveugles et mal-voyants. Elle a aussi apporté son concours financier à des initiatives propres à soutenir des institutions méritantes dans l’accueil, l’accompagnement, la réinsertion et les soins apportés aux aveugles. Enfin, elle a pris en compte directement le soutien des aveugles de guerre et de leurs conjoints, en substitution de l’Union des Aveugles de guerre dissoute par décret du ministère de l’intérieur du 19 août 2015.

Elle a par ailleurs procédé à la mise en place des opérations induites par la dissolution de l’Union des Aveugles de Guerre.

GOUVERNANCE

Deux conseils d’administration ont eu lieu en 2015, les 21 mai et 22 octobre 2015.

Dans sa séance du 21 mai, le conseil d’administration a :

  • renouvelé la moitié du collège de personnalités qualifiées. Marie LARROUMET, Jean-Noël LAVIGNE et Richard PERNOD, membres sortants et candidats à leur succession, ont été réélus ;
  • reconduit le bureau à l’unanimité des voix, les titulaires des postes du bureau ayant tous renouvelé leur candidature. Aucune candidature supplémentaire n’avait été enregistrée.

Président              : Pierre TRICOT

Vice-Présidente   : Paulette CARRE

Trésorier               : Jean-Noël LAVIGNE

Secrétaire             : Richard PERNOD

 

Dans sa séance du 22 octobre, le conseil d’administration a :

  • acté la dissolution de l’Union des Aveugles de Guerre. Cette dissolution a entrainé :
  • le transfert d’une première partie des actifs de l’UAG vers la Fondation
    (novembre 2015) ;
  • l’embauche de Mme Danielle NICOLAS en qualité de secrétaire de direction le 1er décembre 2015, après sa démission de l’UAG. Le contrat de travail prévoit la reprise par la Fondation des droits acquis dans le poste tenu à l’UAG ;
  • le transfert ou la fermeture des contrats passés avec des fournisseurs ;
  • la signature d’une convention avec l’Union des Blessés de la Face et de la Tête pour la reprise des locaux utilisés par l’UAG ;
  • la mise en œuvre de la liquidation de l’Union des Aveugles de Guerre, conduite par Pierre TRICOT et Jean-Noël LAVIGNE. Cette dissolution sera entérinée par une Assemblée Générale de l’UAG courant 1er semestre 2O16.
  • acté la reconduction provisoire du commissaire du gouvernement, en la personne du professeur Jean-Paul RENARD, prononcée par le ministère de l’intérieur, suite à sa mise en position de 2ème section des officiers généraux, dans l’attente de l’avis du ministère de la défense.

ACTIONS DE LA FONDATION

Promouvoir ou aider la recherche fondamentale en ophtalmologie, la recherche appliquée à la cécité, les travaux de thèses d’université liées aux aveugles et toute action visant à améliorer l’autonomie des aveugles.

Bourse de recherche 2014-2015 (25 000 € dont 12 500 € en 2015)

Les 2 derniers versements de cette bourse (mai et août 2015) attribuée au Docteur Gabriel ARNOLD, chercheur en neurosciences au CNRS, ont été effectués, le comité scientifique de la Fondation ayant donné un avis très favorable. Les recherches effectuées proposent une solution technologique prometteuse pour compenser les déficiences visuelles en remplaçant l’information visuelle par des informations provenant d’une autre modalité, le toucher par exemple. Cette étude a pour objectifs :

  • d’identifier des méthodes d’apprentissage efficaces pour s’approprier un dispositif vibro-tactile afin de l’utiliser dans les conditions les plus larges et efficaces possibles ;
  • d’évaluer les préférences individuelles dans l’utilisation du dispositif par rapport à la spécificité de chaque utilisateur.

Les tests effectués avec des personnes volontaires, aveugles ou déficientes visuelles, ont montré la pertinence des objectifs fixés car ils ont été corroborés par l’ensemble des testeurs.

Par ailleurs, cette étude a fait l’objet d’une communication scientifique dans une revue internationale de renom (« Investigating Ophtalmology and Visual Science »-novembre 2015).

Bourse de recherche 2015-2016

Le comité scientifique avait proposé deux candidats, retenus pour l’intérêt que portaient leurs recherches par rapport aux objectifs de la Fondation, Mesdames Sara TOUHAMI (DMLA et syndrome hypoxémiant du sommeil – Interne en ophtalmologie, parcours de recherche au MIT, Institut Pasteur et ENS) et Valérie MANÉ (Influence de l’obésité sur le privilège immun et la neuro inflammation dans la DMLA – Service ophtalmologique Lariboisière et Institut de la Vision).

Après avoir accepté la bourse en juin, Madame TOUHAMI a décliné l’offre en septembre, ayant préféré opter pour un poste à l’INSERM. Cette bourse a, de suite, été proposée à Madame MANÉ, qui, n’ayant pas reçu de financement pour son projet de recherche, avait pris un poste dans un service ophtalmologique de PARIS en remettant à plus tard son projet de recherche.

Face à cette situation, le conseil a décidé de ne pas attribuer de bourse 2015-2016.

Bourse de recherche 2016-2017

Pour le prochain appel à candidature, le conseil a adopté une modification du règlement de la bourse. Désormais, la bourse peut être attribuée au soutien d’une activité de recherche, bien établie et détaillée, d’un candidat devant faire des études à l’étranger, dans le cadre de la mobilité demandée aux internes et chefs de clinique destinés à une carrière hospitalo-universitaire en France.

Soutien à des institutions méritantes dans l’accueil, l’accompagnement, la réinsertion et les soins apportés aux aveugles.

Soutien à l’Association Valentin Haüy-Triathlon du 13 juin 2015 – Domaine de Versailles (1 000 euros)

La Fondation a participé au financement du 4ème Triathlon national en duo des aveugles et déficients visuels. Une bonne centaine de participants ont concouru dans trois épreuves
(3,6 kms de cross - 8,5 kms en tandem -1,5 kms en canoé-kayak) autour de la Pièce d’eau des Suisses du domaine du Château de Versailles. Une ambiance chaleureuse dans cette compétition sportive où chacun donne le meilleur de lui-même. « Un challenge, un partage, de l’amitié et de la confiance » comme en témoigne Brigitte CAHOUR, aveugle, concurrente et membre du comité AVH de Versailles.

Formation d’un chien guide par l’Ecole de Chiens guide de Paris (15 000 euros)

La Fondation a participé au financement de la formation d’un chien guide, Hélios, au sein de l’Ecole des Chiens guides de Paris. La remise de ce chien se fera officiellement au 1er trimestre 2016.

Financement d’un box de consultation Ophtalmologique à l’HIA de Bégin

La Fondation a décidé de financer l’achat d’un bloc de consultation ophtalmologique qui sera mis en place courant 2016, après le transfert du service ophtalmologique de l’HIA du Val de grâce vers l’HIA Bégin à Saint-Mandé.

Par ce don, la Fondation des aveugles de guerres a souhaité, à l'occasion de la réouverture d’un service d'ophtalmologie au sein de I'HIA Bégin, manifester la reconnaissance à une institution où nombre d’aveugles de guerre ont reçu les premiers soins. Elle contribuera ainsi à conforter la grande qualité de la prise en charge proposée par les personnels de ce service.

Par lettre en date du 28 décembre 2015, le directeur de l’HIA Bégin a officiellement accepté ce don et adressé ses très vifs remerciements.

Le bon de commande a été signé en 2015, mais l’intégralité du règlement (75 000  euros) se fera en 2016, au moment de la livraison de l’équipement.

 

Apporter aide et assistance aux aveugles, militaires ou civils, ayant perdu la vue du fait de conflits passés ou futurs, d’attentats ou de missions assurées pour le compte de l’Etat, en France ou à l’étranger, ainsi qu’à leurs familles.

Soutien à l’Union des Aveugles de guerre (5 000  euros)

Parmi les 15 000 euros versés par la Fondation à l’UAG, 5 000 euros l’ont été en soutien de ses œuvres sociales, notamment le versement de l’allocation décès aux conjoints survivants.

Actions sociales directes (3 621euros)

Suite à la dissolution de l’UAG, la Fondation a pris en charge l’achat et l’envoi des colis de Noël 2015 aux 119 veuves d’aveugles de guerre pour un montant de 3 621 euros.

Participations aux activités du Comité d’entente des Grands Invalides de Guerre (CEGIG)

Depuis la dissolution de l’UAG, La Fondation a demandé son intégration au sein du Comité d’entente des Grands Invalides de Guerre afin de participer aux travaux de groupes de travail créés par ce comité. Cette demande a été acceptée par le CEGIG dans lequel la Fondation sera représentée par son président. A ce titre, la Fondation sera amenée à financer, à partir de 2016, des dépenses générées par les travaux de ce comité.

Adhésion à la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes (C.F.P.S.A.A)

Dans le même état d’esprit, la Fondation a demandé son adhésion au CFPSAA afin de partager son savoir et son expérience dans l’aide apportée aux aveugles et déficients visuels.

Le conseil d’administration de la CFPSAA a accepté la candidature de la Fondation lors de sa réunion du 3 décembre. Les statuts de la CFPSAA stipulent que les membres doivent justifier d’une existence d’au moins cinq années. Aussi l’adhésion sera-t-elle officialisée à compter du 21 janvier 2016, date du cinquième anniversaire de la création de la Fondation.

La cotisation annuelle est calculée sur la base des 0,5% des charges de l’année N-2.

 

SUPPORTS DE COMMUNICATION

Site Internet

Mis en ligne début 2014, le site de la Fondation apporte aujourd’hui toutes les informations pouvant intéresser un donateur, mais aussi, dans le cadre de la bourse attribuée aux chercheurs, tous les éléments pour constituer les dossiers de candidature. Il permet aussi aux anciens membres de l’Union des Aveugles de Guerre ayant accès à internet de retrouver des informations pratiques les concernant.

Par l’intermédiaire du site, la Fondation est régulièrement contactée pour des demandes de renseignements concernant des aveugles de guerre ou l’histoire de l’UAG.

Le site permet aussi des dons en ligne.

Lettres d’information

Un projet de lettre d’information de la Fondation a été établi fin 2013. Cette action a été mise en place par voie de mails en juin 2015 pour informer les éventuels donateurs que sont notamment les personnes qui sont venues aux manifestations organisées par la Fondation ou aux participants à des manifestations où était présente la Fondation.

De même, il a été décidé de financer et de réaliser une lettre d’information pour les Aveugles de guerre et leurs conjoints veufs, dénommée « Le Lien INFO des Aveugles de Guerre » dont le premier exemplaire sera diffusé en janvier 2016.L’année 2015 a été pour la Fondation une année marquant un tournant décisif dans son existence et sa plénitude.

Désormais seule à assumer l’héritage transmis par l’Union des Aveugles de Guerre, elle a mis en place la plupart des moyens qui lui permettront, à l’avenir, de remplir sa noble mission, et ainsi, au fil du temps, de devenir la digne héritière de ses Anciens qui ont su, malgré l’adversité qui les frappait au cœur, rester debout et travailler à l’amélioration des conditions de vie de leurs semblables, sans distinction d’origine, civiles ou militaires.

La prise en compte des archives de l’UAG se fera en 2016 dans le souci de garder en mémoire les faits les plus marquants des actions de l’UAG au national et à l’international.

Richard PERNOD

Secrétaire du conseil de la Fondation

*  *  *

RAPPORT D'ACTIVITE  2014

 

2014 a vu la Fondation des Aveugles de Guerre travailler sur les actions récurrentes, mises en place telle que la bourse au profit de jeunes chercheurs, ou plus diversifiées, telles le soutien de l’Union des Aveugles de Guerre, et, dans le cadre des actions pour se faire connaître, l’aide apportée aux « Amis du Perche ».

Enfin la réflexion continue pour trouver des donateurs, ce qui suppose d’avoir un ou deux projets porteurs qui puissent inciter des personnes physiques ou morales à faire un don à la Fondation.

 

GOUVERNANCE

Deux conseils d’administration ont eu lieu en 2014, les 22 mai et 11 décembre.

Dans sa séance du 22 mai, le CA a reconduit le bureau à l’unanimité des voix, les titulaires des postes du bureau ayant tous renouvelé leur candidature. Aucune candidature supplémentaire n’avait été enregistrée.

Président             : Pierre TRICOT

Vice-Présidente   : Paulette CARRE

Trésorier              : Jean-Noël LAVIGNE

Secrétaire            : Richard PERNOD

 

Dévolution des actifs de l’Union des Aveugles de Guerre :

Dans sa séance du 11 décembre, le conseil d’administration a accepté la dévolution des actifs nets de l’UAG lorsque la dissolution de l’association aura été prononcée par les autorités de tutelle.

Il a de même accepté le transfert des actifs nets de l’association « Régionale des Aveugles de Guerre Bas-Rhin, Haut-Rhin, Moselle » suite à la dissolution de cette association prononcée par le tribunal d’instance de Strasbourg.

(Voir le libellé des délibérations en annexe).

 ACTIONS DE LA FONDATION

Bourse de recherche (25 000 euros de dotation).

La bourse de recherche 2013/2014 remise au Docteur Sophie BONNIN en novembre 2013 a été menée à son terme, le rapport intermédiaire ayant été fourni dans les délais. Le Docteur Sophie BONNIN est venue présenter à la Fondation en décembre 2014 les résultats de ses recherches sur le rôle de la dystrophine dp71 dans la néovascularisation choroïdienne, cause de dégénérescence macullaire liée à l’âge.

Le résultat de son année de recherche a montré que l’absence de cette dystrophine dp71 ne modifie pas la néovascularisation, contrairement aux travaux précédents de l’équipe qui avait constaté une modulation de la vascularisation en l’absence de cette dystrophine.

Ceci ferme un axe de recherche, ce qui est loin d’être négatif, car cela permettra de se concentrer sur d’autres pistes.

Après étude par le comité scientifique des 4 dossiers de candidature reçus début avril, la bourse de recherche 2014-2015 a été attribuée, par décision du conseil d’administration en sa séance du 22 mai, au Docteur Gabriel ARNOLD, chercheur en neurosciences au CNRS. Ses recherches vont consister à améliorer les conditions d’utilisation d’un dispositif de suppléance visuo-tactile selon une méthode locale (acquisition progressive des informations de complexité croissante) ou selon une méthode globale (confrontation directe à une diversité d’objets complexes). Le but de l’étude est d’identifier les meilleures façons d’apprendre à utiliser ces dispositifs en fonction des différents profils des utilisateurs atteints de déficits visuels.

Le Président Pierre TRICOT lui a remis symboliquement un chèque de 25 000 euros, somme qui sera versée en trois fois, en novembre 2014, puis en mai 2015 après un premier rapport intermédiaire, le reliquat étant versé en août. Le lauréat présentera son rapport final d’étude lors du conseil d’administration en fin d’année 2015.

La bourse de la Fondation a été reconduite pour 2015.

Soutien au colloque inter-régional « Les Amis du Perche »

Opération destinée à faire connaître la Fondation, ce colloque s’est tenu les 4 et 5 octobre 2014 à Mortagne au Perche, dans le cadre de manifestations de préservation de la mémoire pour le centenaire de la guerre 14-18.

Le 4 octobre, après les discours inauguraux prononcés par les différentes personnalités présentes (sénateur, député, sous-préfet, maire), le président de la Fondation a évoqué durant une quinzaine de minutes la mémoire des Aveugles de Guerre et présenté les actions de la Fondation. Un stand présentant la Fondation avait été mis à disposition des participants du colloque. Une subvention de 2 000 euros a été attribuée aux « Amis du Perche ».

Soutien au diocèse aux Armées

La Fondation a répondu favorablement à l’appel de l’évêque aux armées en attribuant une subvention de 5 000 euros destinée à soutenir le projet de création de la maison diocésaine Saint-Louis. Ce lieu permettra aux aumôniers militaires de se ressourcer après des opérations extérieures, d’échanger sur leur ministère, voire de compléter leur formation. La présence de ces aumôniers est réconfortante pour les soldats en opérations, les blessés et les familles notamment en cas de décès en service.

Ce soutien contribue également à perpétuer et honorer le souvenir des aumôniers et séminaristes devenus aveugles lors de la Grande Guerre ainsi que celui de l’abbé Pierre BODIN, aveugle de guerre blessé en juin 1940 à Dunkerque.

Soutien à l’Union des Aveugles de guerre

Dans le cadre des objectifs poursuivis par la Fondation, cette dernière doit notamment apporter aide et assistance aux aveugles, militaires ou civils, ayant perdu la vue du fait de conflits passés ou futurs, d’attentats ou de missions à caractère public, ainsi qu’à leur famille et notamment leur veuve souvent très démunies.

C’est pourquoi la Fondation a accordée 15 000 € de soutien à l’UAG pour ses œuvres sociales.

Une contribution forfaitaire annuelle de 15 000 € est également versée à l’UAG en compensation des charges de secrétariat assurées par l’association au profit de la Fondation :

SUPPORTS DE COMMUNICATION

Site Internet

Mis en ligne début 2014, le site de la Fondation apporte toutes les informations pouvant intéresser un donateur, mais aussi, dans le cadre de la bourse attribuée aux chercheurs, tous les éléments pour constituer les dossiers  de candidature. Il